Contact

Pour les particuliers

contact@ers-system.com

 

Pour les professionnels

04 74 30 27 13

gmartinpeulet@ers-system.com

 

ERS - Natur'Ethique
Bellevue
15 Route de Fay
01660 Mezeriat
 

Actualités

  • Le Sénat interdit l'utilisation du portable dans les collèges et les écoles.

    73% des 12-17 ans possèdent un téléphone portable. Et 29% des collégiens et 58% des lycéens avouent avoir déjà utilisé leur mobile en plein…
  • L'Afsset reconnaît les effets biologiques liés aux Radiofréquences

    L'Affset a rendu public son avis sur les effets des Radiofréquences, c'est-à-dire les ondes de la téléphonie mobile, mais également des ondes…
Tous les articles : Actualités

Une solution : Osciléo

Envoyer Imprimer PDF

Osciléo, comment ça marche ?

Nous venons d'expliquer (conf onglet effets des perturbations électromagnétiques) que la cellule a tendance à modifier son fonctionnement après une exposition prolongée à certaines ondes électromagnétiques (cf. Afsset). La technologie Osciléo est un procédé qui s’active en présence d’ondes électromagnétiques. L’oscillateur entre en vibration et émet un signal qui se superpose aux ondes présentes. Ce principe a pour effet de les rendre biocompatibles et ainsi en réguler les effets sur l’organisme.

Osciléo, comment ça marche ?

 

Mesures scientifiques

 

Influence d’Osciléo en présence d’une exposition aux ondes du portable

 

Influence d’Osciléo en présence d’une exposition aux ondes du portable

A gauche : échantillon avant traitement, au milieu : échantillon exposé aux ondes très hautes fréquences d’un GSM, à droite : échantillon toujours exposé aux ondes du GSM mais équipé d’Osciléo.

 

La signature électrique de l’échantillon exposé aux ondes est très différente de celle avant exposition à la fois en termes de fréquences (Hz) et d’amplitude des fréquences (eV). En revanche, en équipant l’échantillon avec la technologie Osciléo, nous retrouvons une signature électrique proche de l’état initial, avant exposition aux ondes.

 

 

Résultats observés

Les résultats observés sur les animaux sont les plus probants, ils permettent d’éviter l'effet placébo. Ainsi, de nombreuses expérimentations ont été faites en élevage sur différentes espèces. Les résultats ont été quantifiés sur plus de 5 millions d’animaux, grâce à des protocoles mis en place suivis par des vétérinaires et des techniciens.

Nous vous présentons, ci-dessous, les résultats obtenus sur un élevage de lapin.

 

 

Principaux problèmes avant intervention (symptômes) :

  • Mortalité importante en engraissement

  • Problèmes digestifs en engraissement dans les 4 salles, inefficacité des traitements

  • Troubles de comportement : les mères urinent dans les nids, salissent les mangeoires,

  • Animaux très nerveux, stressés et craintifs

  • Quelques problèmes respiratoires (pasteurelloses) en maternité

Les essais de différents antibiotiques n’ont eu aucun effet sur les problèmes digestifs observés en engraissement. La période de changement de flore digestive des lapereaux est un moment critique où la mortalité est très importante.

 

 

Après intervention

Afin d’évaluer l’influence du procédé mis en place, nous nous basons sur des critères techniques objectifs comparables d’une année sur l’autre et sur les observations des spécialistes que sont le technicien et le vétérinaire qui suivent l’élevage depuis longtemps.

 

Evolutions techniques :

 

 

Indice Corporel

 

Mortalité en période d’engraissement

Avant intervention

(sur 17 lots*)

3,99%

21%

Après intervention

(sur 17 lots*)

3,89%

9%

Evolution

-2,5%

50%

* test sur 17 lots de lapins signifie ….

IC = indice corporel =…..

Période d’engraissement = ….

Chiffres transmis par le technicien de l’élevage et le vétérinaire

 

 

Commentaires :

 

Suite à la mise en place des boitiers dans le bâtiment d’élevage :

  • la mortalité en période d’engraissement a été divisée par deux.

  • Les frais vétérinaires (traitements dans l’eau de boisson + désinfectants) ont très fortement diminué (40%).

  • Les troubles comportementaux qui étaient auparavant observés sur les mères ont disparu (ex. uriner dans les nids).

  • Les animaux sont beaucoup plus calmes d’après les éleveurs, le technicien de l’élevage et le vétérinaire.

 

Retrouvez les termes techniques